Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 09:47


 

Le 11 décembre Akuzawa sensei revient à Argenteuil à l’occasion d’un stage qu’il donnera du 10 au 13 décembre.

 

Il profitera de sa venue pour dispenser une formation instructeur de premier niveau à l’Aunkaï (son école) mais cette partie du  stage est réservée à seulement 10 personnes.

 

Ceux qui l’ont déjà rencontré savent que c’est un personnage haut en couleur qui n’a aucun problème avec les questions et les personnes voulant tester son efficacité.

 

De tous les maîtres que j’ai eu l’occasion de côtoyer grâce à Léo Tamaki, c’est de loin celui qui est capable de générer en un mouvement le plus réduit possible le maximum de puissance.

 

Je ne veux pas dire par là que c’est le meilleur d’entre eux car chacun travaille selon sa personnalité et ses objectifs, par conséquent les résultats sont différents selon que l’on recherche la puissance, la légèreté, la souplesse, la rapidité, le contrôle de la force de l’adversaire etc. Pour autant tous visent l’efficacité maximum et dans son domaine (puissance et rapidité) Akuzawa senseï a atteint un niveau phénoménal.

 

 


 

 

Il a développé un travail très simple et complexe à la fois qu’il définit comme un Bujutsu tanren (se "forger" par l'entraînement aux techniques martiales) fait de répétitions de mouvements assez austères (tenchijin, maho…) qui permettent de travail la structure du corps afin de l’utiliser avec le maximum d’efficacité et le minimum d’efforts. En gros, car je suis loin de comprendre l’ampleur de son travail, il est capable sans élan de donner un yoko ou mae geri d’une puissance incroyable en utilisant le corps dans son ensemble. Pour cela la « structure » qu’il fait travailler dans ses exercices préparatoires est essentielle même si au départ c’est assez difficile.

 

Ce qui est intéressant c’est que son travail est très abordable car il n’a pas cherché à codifier à l’extrême. Il essaye de transmettre les principes de l’utilisation du corps qu’il a développé dans l’Aunkaï sans multiplier à l’infini les variations techniques. Clairement au travers de sa recherche martiale il a pris ce qui lui semblé essentiel, les principes sous-tendus dans chaque disciplines sans s’attacher à des formes particulières. Le mieux pour en savoir plus est de lire les nombreux articles écrits à son sujet par Léo dont une interview très intéressante que vous trouverez ici.


 

 

 


Il travail également, en dehors du développement de la puissance, sur la redirection de la force de aite, cela ressemble assez à certaine forme de daïto ryu, mais je ne peux pas plus en dire que cela car je n’en ai jamais pratiqué. Par certains exercices notamment lorsqu’il saisi un jo ou un bo et qu’il demande de pousser avec toutes nos forces et qu’il ne bouge pas, cela m’a rappelé certaines vidéos d’O Senseï où on le voit effectuer le même genre d’exercices. Ici encore je ne peux rien affirmer car je n’ai malheureusement pas eu le bonheur de pratique avec lui !

 

Ce stage est ouvert à tout public, peu importe l’art martial pratiqué, comme je l’ai déjà dit il s’agit de travail tout comme avec Hino senseï sur la bas de principe de l’utilisation du corps de manière différente qui ne requièrent pas de connaissances préalables particulières.

 

 


 

 

Je terminerai en citant Akuzawa senseï qui lors d’un dîner confia à Léo T. : « "Il est important de donner des choses essentielles aux pratiquants car le temps est précieux. Je pense particulièrement à cette stagiaire qui est médecin. Elle a une attention très pointue. Plus encore que pour les autres, je n'ai pas le droit de lui faire perdre son temps car elle consacre sa vie à sauver des gens."  Lire la suite. http://www.leotamaki.com/article-28983841.html

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by julien coup - dans Stages
commenter cet article

commentaires