Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 22:49

Actuellement en stage avec Kuroda Senseï, descendant direct de la tradition samouraï, je tenais à mettre quelques une de mes impressions sur la toile.

Cela fait maintenant quatre ans que je suis entré au Shinbukan. La première fois j'avoue ne pas avoir vraiment compris tout ce qui se passait! Je sentais bien qu'il y avait là un être humain aux capacités extraordinaires mais sans trop réaliser l'ampleur des qualités de Kuroda senseï.

kuroda-copie-1.jpg

(Kuroda senseï, Arnaud Lemarre, Julien coup)

Les années passant à force de travail, de persévérance et surtout grâce à l'honneur que nous fait Kuroda senseï de bien vouloir venir deux fois par an partager ce que je considère comme un "trésor de famille", je commence un peu mieux à saisir la difficulté et la complexité du système qu'il essaye tant bien que mal de nous transmettre.

kuroda7.jpg

(Kuroda senseï et son fils waka senseï)

Bien que je sois très loin des capacités de maître Kuroda je ne me décourage pas et bien au contraire je suis toujours et même encore plus touché à chaque fois qu'il me corrige. Je pense que tous les pratiquants présent ressentent un peu la même chose d'ailleurs.

 

Et même si ce n'est pas de l'aïkido et que le principe de son Jujitsu n'est pas l'"aïki" on se sent retrouve contrôler ou projeter sans pouvoir rien faire et toujours sans aucune force et donc aucune douleur. C'est quasi indescriptible mais pour tout pratiquant passionné c'est la source même de la motivation!

 

D'où ce cours article pour partager ma pensée du jour. Même si vous doutez et que vous êtes frustré par l'écart qu'il peu y avoir face à certains maîtres qui laissent penser qu'une vie ne suffira pas pour atteindre ce niveau: Ne jamais abandonner, toujours persévérer!

 

Voici une vidéo de Kuroda senseï lors d'un Embukaï (démonstration d'arts martiaux traditionnels)

Partager cet article

Repost 0
Published by julien coup - dans La pratique de l'aïkido
commenter cet article

commentaires