Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 22:45

 

Voici quelques réflexions que je me faisais récemment sur L'Aïkido:

 

Le but recherché:


L'Aïkido est un Budo. Il se compose donc de deux parties essentielles. L'étude d'une discipline martiale et l'étude d'une voie d'amélioration de soi qui sont les deux faces d'une même pièce. 

 

 Le but, d'un point de vue pragmatique, de l'Aïkido est d'être capable de maîtriser un ou plusieurs agresseurs sans chercher à les détruire, dans l'idéal. 

 

Techniquement on parlera d'efficacité si sur n'importe quelle attaque le pratiquant arrive à réagir et à maîtriser un adversaire avec les moyens que donnent l'Aïkido: soit de projeter, soit de contrôler par une clé ou une immobilisation.  


DSC_4986.JPG

photo Shadows Oliv   

 

D'un point de vue moral ou éthique le but,tel que je le conçois aujourd'hui, est de passer un message pacifique en montrant qu'il y a possibilité de résoudre un conflit sans surenchérir de violence. En s'entraînant ainsi notre esprit s'apaise et notre personnalité s'améliore. 


De ce point de vue tous les budos se ressemblent à l'origine mais certains ont connus une dérive trop importante vers la compétition faisant perdre toute notion de compassion au profit de la volonté de vaincre.    

 

Comment savoir si l'on est efficace?


La difficulté lorsque l'on pratique un budo non-compétitif est de rester frustré de ne pas pouvoir appliquer les techniques apprises en situation "réelle" et/ou de tomber dans la condescendance technique.


C'est la tout le risque de notre entraînement qui consiste en la répétition de mouvements similaires. Il faut savoir ce que l'on recherche dans la technique appliquée. Garder toujours l'esprit en éveil, attentif à la moindre réaction du partenaire/adversaire, rester martial en toute circonstance...des indications qui peuvent nous conduire sur la voie de l'efficacité. 


 

DSC_4366.JPG

Ne pas être condescendant:)


Rien ne nous empêche de rechercher des situations d'application plus concrètes. Cependant, dans ce cas, il faut faire attention à ne pas reproduire (en plus mauvais) des sparrings de type kakutogi, sports de combat, qui nous feraient sortir du but recherché. 


La limite est facile à franchir entre une pratique sportive mais plus vraiment martiale et une pratique trop éthérée et encore moins martiale. Rester constamment sur le fil de la "lame martiale" voilà un défit intéressant!


Quelques pistes:


La seule chose que je garde à l'esprit en m'entraînant et en donnant cours est de pratiquer comme si l'enjeu était vital. Il arrive que je m'égare parfois mais j'essaye de toujours conserver ce fil conducteur. Je pense que cette disposition d'esprit permet d'orienter la recherche vers le but principal qui est d'en terminer le plus rapidement en situation dangereuse. 

 

AIKI-4372.JPG

Terminer le plus rapidement en situation dangereuse:)  


Si l'on s'interroge sur la raison d'exister de telle ou telle technique il est important d'y ajouter cette composante. L'Aïkido est un art récent et les techniques transmises même si elles proviennent d'écoles plus anciennes ont été déformées, transformées avec le temps. Nous nous devons de les questionner, de rechercher leur essence afin qu'elles puissent un jour nous révéler leur secret.


En attendant gardons bien à l'esprit qu'il n'y a pas de méthode plus "efficace" que l'autre mais que tout est question de niveau. Passé un certain bagage technique seuls les plus fins stratèges survivent. Et plus que des mots c'est d'entraînement dont nous avons besoin!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by julien coup - dans La pratique de l'aïkido
commenter cet article

commentaires

Kashima 13/09/2014 00:20

Je suis désolé mais en aïkidô tout est "fake". Jamais vous ne verrez une prise d'aïkidô 1000 fois répété fonctionner en situation réelle, et encore moins sur quelqu'un qui a pratiqué un art/sport de combat avec atémi ou lutte et esquive. L'aïkidô entend profite du déséquilibre de l'adversaire...mais il demande pour cela une frappe/saisie qui induit déjà en soi-même ce déséquilibre. Or, un boxeur cherche toujours à garder un équilibre parfait dans ses coups, avec une adéquation puissance/prise de risque idéale. Vous ne verrez jamais un irimi, un kotegaeshi, un ikkyo en MMA, car ça ne marche pas ;) Reste le côté éthique/moral, confiance en soi...mais alors mieux vaut se lancer dans le zen ^^

Terry 09/11/2012 01:44

Euu!Effectivement "quantité" n' était pas le bon thermes ;-) L'efficacité commence par la maîtrise de son art et cela commence par ce maîtriser. Savoir répondre à une agression physique c'est peut
être aussi savoir répondre à une agression verbale et/ou conflit. Resté calme ; détendu ; prêt à recevoir ; détecter ; anticiper ; souplesse ; posture ; adaptation ; ressentir ; efficacité...
L’Aikido demande d'intégrer un certain nombre de chose, autre que les techniques, bien que rien n'est dissociable, qui nous donne toutes les armes. Je pense que l'efficacité ce n'est pas la
situation mais la réaction. Encore quelques semaines et je reviens m’entraîner. A bientôt.

julien coup 13/11/2012 14:08



Salut Terry,


Le self-control est essentiel selon moi et cela est valable pour tous les arts martiaux.


En Aïkido nous apprenons un certain nombre de réponses face à un grand nombre de situations d'attaques/agression. La différence avec les autres écoles, au delà du débat technique, vient
surtout de ce message de compassion que transmset l'Aïki en ne cherchant pas à détruire mais simplement à contrôler, dissuader, maitriser...


Concernant l'efficacité on peut dire dire si on cherche à la mesurer qu'elle se vérifie au résultat final en se posant ce genre de question:  "Ai-je réussi à me contôler et à ramener les
choses au calme?" par exemple.


A bientôt,


Julien


PS: donnes nous des nouvelles (avec photo:) dès que le petit est arrivé!


 


 



Terry 06/11/2012 00:15

Bonsoir Julien, L'efficacité est difficile à quantifier sans combat/conflit. Est ce possible !? Mais l'occasion peut vite arrivée, il faut effectivement rester l'esprit éveillé ;.)

julien coup 06/11/2012 14:14



Salut Terry,


Je ne sais pas si on peut parler d'efficacité en termes de quantité, on est efficace ou on ne l'est pas je pense. Seulement c'est vrai qu'en dehors d'une agression physique réelle il est
difficile de savoir si la technique est au point car le match improvisé type sparring enlève la spontanéïté de l'attaque et l'intention agressive. Cela reste un bon moyen de sortir du cadre fixe
de la pratique de temps à autre.


En revanche, et je reviendrai peut être à l'occasion d'un article sur ce point, si aujourd'hui il est assez rare de se faire agresser physiquement (malgré ce qu'essaye de faire croire les médias)
les agressions verbales, comportementales dans nos relations socio-professionnelles sont monnaie courante. C'est là l'occasion de mettre en pratique le savoir que transmet l'Aïkido. Savoir rester
calme, ne pas se laisser emporter par la colère répondre intelligemment pour amener la situation à un point zéro de violence c'est aussi à mon sens de l'Aïkido! 


A ce soir,


Julien