Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 14:40

Comment j'ai connu l'Aïkido

Voici une vidéo que j'ai retrouvé sur Daily Motion extraite d'un reportage "les arts martiaux du Japon" réalisé par Michel Random dans les années 70.

L'extrait ci dessous montre (à partir de 1:10) le Doshu de l'époque Kishomaru Ueshiba (fils du fondateur) éxécutant différentes techniques en taninsugake, attaque de plusieurs adversaires munis ici de jo, puis on le voit officier une cérémonie en l'honneur d'O senseï. Un peu plus loin (vers 3:30) il démontre des techniques en jo-nage, en hanmi-handchi et vient ensuite une démonstration de Yamaguchi Senseï toujours en taninsugake mais également avec le ken et en suwariwaza waza. La démonstration se termine avec le Doshu qui démontre à nouveau des techniques en jo-nage ainsi qu'en niningake et saningake (technique réalisé sur deux et trois partenaires en simultané). 

Ce court instant représente un moment décisif à mes yeux puisque c'est après l'avoir vu que j'ai décidé de m'orienter vers l'Aïkido. J'avais alors 16 ans et après avoir essayé plusieurs sports de combat qui me laissèrent sur ma faim je recherchais une discipline basée sur la souplesse et qui mette l'accent sur le développement personnel plus que sur la compétition. 

C'est ainsi que je franchis les portes du dojo régional d'Herblay et m'inscrit à l'ASH Aïkido. C'était alors le début d'une histoire que je n'imaginais pas continuais de la sorte! Ce n'est que plus tard que me vint le goût de l'enseignement et que je compris que l'Aïkido ferait partie intégrante de mon existence ce quelque soit les sacrifices à faire.

         


Un documentaire riche et inédit 

J'ai retrouvé l'intégralité du reportage sur Daily Motion. Je l'ai regardé à nouveau et même s'il a vieilli vous constaterez que c'est assez bien fait pour l'époque. A priori c'était la première fois que les écoles Araki Ryu et Katori Shinto Ryu se laissaient filmer par des caméras étrangères (françaises du moins). On y voit Ritsuke Otake jeune démontrer plusieurs katas de son école mais aussi de nombreuses autres écoles (dont une de kusarigama réservée aux femmes) qui ont accepté de montrer quelques échantillons de leur pratique.

Comme vous le constaterez pour l'Aïkido les commentaires sont parfois un peu trop ésotériques à mon goût comme "projeter des personnes hors du champs de perception des 5 sens?" il faut cependant remettre le reportage dans son contexte historique et se rappeler qu'à cette époque là certains magazines d'arts martiaux présentaient des disciplines où les projections se faisaient par l'utilisation de la psyché...

Ce qu'il faut retenir est le travail de recherche assez important effectué par le journaliste Michel Random qui a certainement permit aux amateurs de l'époque de découvrir un certain nombre d'écoles alors inconnues en France. Je voulais partager ma nostalgie de revoir un document qui m'a suffisamment marqué pour qu'adolescent j'aille poussez les portes de mon premier dojo:) 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by julien coup - dans Arts Martiaux
commenter cet article

commentaires