Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stage à Almussafes les 30 et 31 janvier

Publié le par julien coup

 

Un an déjà

 

     Voilà déjà une année de passé depuis ma dernière venue à Valencia pour le Kishinkan Spain. Une année riche en événements, en particulier la naissance de ma fille, mais aussi la création officielle du Kishinkan et la première édition du KishinTaïkaï. Une belle aventure commencée grâce à l'investissement et l'énergie que Léo met chaque jour dans le développement de notre école et qu'il nous a proposé de partager avec lui. 

 

De nouveaux arrivants 

 

     Depuis l'initiation de ce projet des pratiquants de tous horizons nous ont rejoint et petit à petit notre groupe s'agrandit. Certains ont décidé d'aller plus loin en créant des cellules du Kishinkan dans leur pays ainsi sont nés le Kishikan Espagne, le Kishinkan Belgique

 

De partenaires à amis

 

     Ivan Garcia, Miguel Sylva et Ocar Canet représentent donc la partie ensoleillée du Kishinkaï:) et plus que de simples partenaires de pratique avec le temps ce sont de véritables liens d'amitié qui se sont développés autour d'une passion commune. Je suis heureux et impatient d'aller les retrouver une nouvelle fois cette année, tengo chicos! :)!

 

Stage à Almussafes les 30 et 31 janvier
Lors du stage de 2013 entouré d'Oscar, Ivan, Miguel, Jordi, Norton et David

Lors du stage de 2013 entouré d'Oscar, Ivan, Miguel, Jordi, Norton et David

Stage à Almussafes les 30 et 31 janvier

Voir les commentaires

"Reclaiming the Blade"

Publié le par julien coup

     

      "Reclaiming the blade" est un documentaire paru en 2009 qui traite de l'épée, du sabre et de l'histoire des lames en Europe du moyen âge à nos jours.

 

     Le film aborde l'histoire de la lame sous toutes ses formes et l'aspect mythique que celle-ci occupe dans la conscience collective. Il revient sur l'idéal chelvaleresque qui s'y rattache et qui nous est parvenu grâce aux comptes et légendes d'autrefois, de tradition orale, puis écrite, pour finir aujourd'hui mis en scène au cinéma. Il interroge sur le décalage entre myhte et réalité au travers de tests et de témoignages.

 

Trailer du film

 

Entre légende et réalité

 

 

      Faisant intervenir différents professionnels, de l'acteur Vigo Mortensen à l'expert d'escrime John Waller, en passant par le chorégraphe de Star Wars et du Seigneur des anneaux Bob Anderson, ce film apporte un éclairage nouveau sur certaines croyances populaires et amène un regard plus scientifique sur l'utilisation, la fabrication et l'histoire des lames. 

 

Utilisation de la main gauche

 

      Travaillant dans mon entrainement personnel l'utilisation de la main gauche et du côté gauche, le passage qui m'a particulièrement intéressé est celui à partir de 62" où l'on voit intervenir John Clements, chercheur en Arts Martiaux Historiques Européens de the ARMA. Il présente une partie de son travail sur l'escrime ancienne dans laquelle il démontre les possibilités d'utilisation de la main gauche pour désarmer ou parer.  

A la suite vers 62"30 Hank Reihardt, historien spécialiste en test de lame, fondateur de MuseumReplicas, y explique que l'idée d'utiliser la main gauche comme balancier dans l'escrime est assez récente d'après les recherches menées.

       

 

Exemple de désarmement épée contre épée par John Clements

La fabrication de la lame

 

      Le film accorde une place importante à la fabrication de la lame qui était, à priori, aussi complexe et difficile que celles des lames japonaises. Vers 50" est abordée en détail l'avancée des recherches à ce sujet.  En fonction des objectifs recherchés et des contraintes d'époque le travail du forgeron pouvait sensiblement varier (voir le lien ci-avant pour une classification des épées médiévales d'Oakeshott en fin d'article). Plus que d'artisans, il s'agissaient de véritables alchimistes, car dépourvus de toute machine comme il en existe aujourd'hui, leur précision et leur minutie ne venait que de leur expérience et de leur habileté. 

épée médiévale de tournoi, arme du roi Edouard III (anticae.fr), rapière et dague (armae.com)
épée médiévale de tournoi, arme du roi Edouard III (anticae.fr), rapière et dague (armae.com)

épée médiévale de tournoi, arme du roi Edouard III (anticae.fr), rapière et dague (armae.com)

 Le combat médiéval

 

     Le thème du combat médiéval ne pouvait pas être mis à l'écart. Il est abordé sous différents angles comme dans l'extrait suivant du documentaire où l'on voit John Waller, son fils et une autre personne, démontrer plusieurs techniques dont certaines font penser à des mouvements que l'on trouve dans d'autres écoles japonaises. 

 

      Ils démontrent plusieurs utilisations de l'épée médiévale dont certaines, une fois visionnées, nous apparaissent comme évidentes, mais ne viennent pas toujours naturellement à l'esprit, tel que l'utilisation de la poignée en frappe directe. Est aussi présenté le travail avec l'épée et la rondache (petit bouclier) mais également celui de la rapière et la dague

 

     J'ai découvert grâce à ce documentaire et à des recherches plus poussées l'existence de nombreux systèmes de combats très élaborés en Europe. Je ne peux m'empêcher de faire le parallèlle avec les arts martiaux japonais que j'étudie et de constater que si les systèmes n'ont pas survécu aussi vivement que les traditions japonaises, et qu'il a fallut un mouvement général pour les redécouvrir, la connaissance du corps et du combat devait être aussi poussée en Europe qu'au Japon à l'époque.  

  

 

 

Des sources à partager

 

     J'ai trouvé vraiment passionnant ce film qui démontre l'intérêt profond et renaissant des hommes envers leur histoire et envers la noblesse associée à la chevalerie et au maniement de l'épée. Les nombreuses pistes qu'il ouvre sur la pratique des arts martiaux anciens en Europe ne manqueront de vous interpeller j'en suis certain. Un excellent documentaire à visionner pour débuter l'année 2015:)

 

 

 

Voir les commentaires

Bonne année 2015!

Publié le par julien coup

Retour sur 2014

 

Naissance et "rennaissance"   

 

      Une nouvelle année se termine. 2014 fût riche en évènements heureux, la naissance de notre petite Maëlie d'abord, puis le changement de dojo, sont les deux plus marquants qui me viennent à l'esprit en cet instant.

 

      Avoir un enfant vous change, change votre organisation, votre perception, vous renvoi à votre passé, votre présent et vous projette dans le futur. J'avais depuis un moment en tête de changer la situation à Argenteuil car nous ne pouvions pas espérer continuer dans ces conditions plus longtemps et l'arrivée de ma fille a accéléré ma décision. C'était un pari risqué mais nécessaire dont je n'aurais les retombés que l'année prochaine. C'est également un pas de plus dans l'aventure Kishinkaï dont je suis fier de faire partie:)

 

 

Anecdotes

   

     Il y eu d'autres moments moins réjouissants et encore d'autres qui, s'il ne sont pas forcéments agréables sur l'instant me reviennent en mémoire et me font sourire lorsque j'y repense. Ainsi j'ai croisé sur mon chemin un véritable pickpocket pro qui a si bien détourné mon attention que bien qu'il m'ait volé mes papiers...je ne peux que féliciter son habileté dans l'action!

Je me rappel également ce jour où ma serrure de porte de salle de bain à lâcher et que j'ai réalisé que la poignée ne se démontait que de l'intérieur... bilan pour me doucher j'ai dû enfoncer ma porte de salle bain...et on paye des personnes pour penser à cela!

 

      C'est une année mouvementée qui s'achève et celle qui suit n'a pas l'air de s'annoncer calme non plus compte tenu de tous les projets en cours!

 

Bonne année 2015!

Bonne année 2015!!!

 

     Je vous souhaite à toutes et à tous, au nom du Kishinkaï Argenteuil et de ses élèves, une belle et heureuse année. Qu'elle vous soit profitable et vous apporte santé, bonheur et réussite à vous et à vos proches:)

 

Julien

Voir les commentaires