Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASH Herblay change d'adresse

Publié le par julien coup

 

Le site du club d'Herblay à changé d'adresse.

 

 

banniere-1.jpg

 

 

Vous pouvez désormais les trouver sur aikido-herblay.fr. Leur page Facebook est également accessible à cette

adresse https://www.facebook.com/Ash.Aikido.Herblay?fref=ts.

 

Tout se travail de réorganisation spontannée à été réalisé grâce à Olivier, le nouveau secrétaire, qui anime aussi un bolg hikage-shisaku.overblog.com sur les arts martiaux et le Japon que je vous invite à découvrir.

 

Voir les commentaires

Stage de fin d'année, fête du Dojo et cours de juillet

Publié le par julien coup

 

 

Stage de fin d'année les 6 et 7 juillet à Herblay et fête du dojo


 

    Nous donnerons un stage en commun avec Isseï à Herblay le weekend du 6/7 juillet. Nous en profiterons pour réunir nos deux clubs le dimanche après midi à l'occasion d'un pique-nique avec un barbecue.

 

Tous les participants sont conviés à venir et à apporter ce qu'il leur fera plaisir de manger et boire.

 

1025390_447118238717951_1881121221_o.jpg

 

    Herblay est mon dojo de coeur. J'aime y aller pour voir mon ami Isseï et mes camarades d'entraînement. Je n'ai eu que peu de temps cette année pour y passer c'est pourquoi je suis heureux de pouvoir y retourner et y donner cours en Juillet.


 

Cours durant le mois de juillet


 

    Il y aura cours tout le mois de juillet également. Nous nous partagerons les cours avec Isseï.

Voici les infos qui sont consultables en ligne également sur aikido-herblay.fr :

 

Horaires:

 

Lundi

• 19h à 20h

• 20h à 21h30


Jeudi

• 19h à 20h

• 20h à 21h30

 

Samedi

• 9h à 10h30

• 10h30 à 11h30


Lieu


Dojo régional d'Herblay

Chemin de Chennevières

95220 Herblay


Tarifs


Journée = 10€

Semaine = 20€

Mois = 50€

Voir les commentaires

Le sens du service et de la courtoisie au Japon: persistance du giri

Publié le par julien coup

 

Anecdote Japonaise

 

      J'avais acheté un jean à Yokohama au début du voyage dont la taille ne correspondait pas. 

 

      Je suis retourné dans le magasin un peu plus d'une semaine après. Bien sûr j'avais perdu le ticket et très certainement dépassé le délai légal de restitution.

 

    DSCN0173.JPG

 

  Ne parlant pas japonais je parvins tout de même à me faire comprendre. La vendeuse qui m'accueillit avec le sourire était gênée car elle ne savait pas quand j'avais acheté le pantalon qui était heureusement encore étiqueté! Elle m'a donc demandé la date à laquelle j'étais venu.

 

Je n'arrivais pas à me souvenir quel était le jour précis tellement nous avions fait de choses différentes toute la semaine. Elle a donc regardé dans l'historique des ventes sur trois jours et a finit par retrouver le jean grâce au numéro de série et à ressortir le ticket.

 

      Cette situation paraît banale? Imaginez-vous faire cela en France et la façon dont vous seriez reçu? La vendeuse en question était plus mal à l'aise que moi. Si je me suis excusé plusieurs fois elle s'est encore plus excusé de n'avoir pas été plus rapide!

 

 

Le Giri

 

      Cette expérience m'a remémoré la notion de Giri que j'avais découvert dans un compte rendu sur le Japon réalisée par la sociologue américaine Ruth Benedict.

 

L'ouvrage intitulé "Le chrysanthème et le sabre" est une étude "d'anthropologie à distance" qu'elle a publié suite à de nombreuses recherches sans n'être jamais ni allé au Japon ni avoir su parlé la langue. Ce livre reste une référence lorsqu'on parle de description de la mentalité japonaise d'avant guerre.  

 

 

Le-chrysantheme-et-le-sabre-01.jpg

 

 

      Le Giri est une notion propre aux japonais et ne trouve pas de traduction littérale dans notre langue. On peut le rapprocher de la notion de devoir et d'obligation. (Sur Wikipédia vous trouverez en corrélation l'interprétation intéressante d'Inazo Nitobe, l'auteur de "Bushido, l'âme du Japon" que je vous invite à lire si vous ne connaissez pas).           

 

      Bien que les mentalités aient évolué depuis l'après guerre on remarque facilement comme les gens font très attention à ne pas s'indisposer les uns les autres en respectant les règles d'un "inconscient collectif social". Le Giri intervient ici comme un mot permettant de désigner une manière de se conformer aux codes qui doit finalement relevé du "bon sens" pour tout natif japonais.

 

      J'ai été encore plus marqué que lors de mon premier voyage en 2008 par ces comportements, certainement car j'ai plus pris de le temps d'observer les gens cette fois-ci étant moins surpris par le décor! Peut être aussi car à mesure que j'avance sur le chemin je deviens plus sensible à ces petits détails qui revêtent finalement une grande importance.

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Programme de la journée du Japon, le 15 juin, au...

Publié le par Julien Coup

Voir les commentaires

Master Class Kono Yoshinori Sensei à Herblay -...

Publié le par Julien Coup

Voir les commentaires

Sans force - La chose la plus simple que j’ai...

Publié le par Julien Coup

Voir les commentaires

Master Class Kono Yoshinori Sensei à Herblay -...

Publié le par Julien Coup

Voir les commentaires

Enseignants par interim au Kishinkan dojo....

Publié le par Julien Coup

Voir les commentaires

Julien Coup à Liège du 15 au 16 juin

Publié le par julien coup

 

     Je serai de retour à Liège pour animer un stage chez mon ami Arnaud Lejeune le weekend du 15 et 16 juin.

 

 

julien-coup-belgique-juin-2013.jpg

 

 

Arnaud un pratiquant prometteur

 

 

     C'est grâce à Léo que j'ai rencontré Arnaud. L'année dernière il m'a proposé de venir animer un stage à Liège dans son dojo.

 

     Le stage s'était très bien déroulé et j'ai découvert un professeur dévoué qui a su transmettre sa passion à ses élèves. J'appris qu'il avait durant de longues années suivit un enseignant qu'il a quitté pour diverses raisons. Si son ancien entraînement était différent de celui qu'il pratique aujourd'hui il a développé grâce à cela une réelle attitude d'écoute et d'attention. Qualités essentielles pour progresser peu importe la voie.  

 

 

La persévérance

 

     Lors du voyage au Japon Arnaud souffrait de quelques problèmes de dos et malgré tout il est venu assister à tous les cours excepter un. C'est ce genre d'attitude qui forge les grands pratiquants. Sans être idiot et sans se mettre en danger il faut parfois savoir sortir de sa zone de confort pour avancer.

 

Je content d'aller le retrouver chez lui pour ce prochain stage.

 

Pour tout renseignement contactez Arnaud au 04 79 25 54 94

 

 

 

 

Voir les commentaires