Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Utilisation du coude dans les budos

Publié le par julien coup

 

 

Akira Hino Senseï lors du stage de ce weekend a démontré plusieurs exercices sur l'utilisation du coude relié au kyokutsu (sternum) et son utilité dans les budos notamment au travers d'un Kata. 

 

Je suis tombé sur cette vidéo de Asaï Tetsuhiko senseï de la JKA en cherchant des vidéos sur Asaï Katsuaki senseï de l'Aïkido...Il démontre plusieurs principes notamment une forme utilisation différente du coude (en apparence du moins) que j'ai beaucoup apprécié. J'ai trouvé sa façon de bouger vraiment intéressante et je tenais à le faire partager. Malgré la puissance générée on ne remarque pas de tension inutiles.  

 

Son corps est lié et ses mouvements se font en harmonie sans décalage entre les bras, le buste, le tronc, le jambes, toutes les parties sont unies notamment vers 3'20 quand il exécute une forme d'atemi ressemblant à un  "yokomen" (désolé je ne connais pas le terme exact!). Vers 4'00 il semble qu'il explique l'importance d'utiliser ensemble l'épaule, le coude, la main et le déplacement du corps.

 

Il explique également vers 4'20 l'importance d'utiliser un certain relâchement (une façon de laisser faire sans vouloir faire??) tout en étant lié dans une forme de blocage sur un chudan tsuki. 

 

Je suis toujours content de trouver ce genre de vidéos où l'on voit de véritables experts en action. Leur façon de bouger est vraiment différentes des sportifs classiques.

 

J'ai mis en second une vidéo où l'on retrouve un peu cette utilisation des coudes et d'un corps uni mais dans l'application MMA démontré par Bas Rutten. C'est intéressant de voir les différentes approches. On remarque assez facilement que les formes de corps sont différentes.

 

Je ne me permettrai pas un jugement de valeur sur l'efficacité relative ou supposée de l'un sur l'autre, la seule chose que je m'autorise à penser est que je préfère tout de même le keikogi de karaté à la tenue de MMA^^

 

Asaï Tetsuhiko senseï





Ne parlant pas japonais j'ai tenté ici une petite interprétation de ce que j'observais dans la vidéo n'hésitez pas à me corriger si j'ai fait un contresens:)



Bas Rutten

Voir les commentaires

Stage avec Léo Tamaki et Julien Coup dimanche 31 mars

Publié le par julien coup

 

Léo Tamaki et Julien Coup à Argenteuil

 

Léo me fait l'honneur d'animer un stage en ma compagnie le dimanche 31 Mars à Argenteuil au Dojo Marcel Cerdan, 15 bvd Héloïse.

 

Si il est avant tout mon senseï c'est aussi un ami avec qui j'ai plaisir à m'entraîner et à partager autour d'une passion commune.

 

Ce stage sera l'occasion de faire profiter de nos expériences et nos réflexions aux participants.

 

 

Voici l'affiche:

 

 

Affiches-Leo-Julien.jpgAffiches-Leo-Julien.jpg

Voir les commentaires

Stage avec Akira Hino à Herblay les 23/24 mars à Herblay

Publié le par julien coup

 

Akira Hino à Herblay 


Cela fait maintenant 5 ans que Akira Hino vient en France tous les ans avec maintenant un stage d'une semaine en Espagne tous les été au début du mois de Juillet.

 

J'apprécie beaucoup ce maître tant pour ses qualités techniques que pour son anticonformisme apparent:)

Ses qualités de pratiquants ne sont plus à démontrer. Il a aider bon nombre d'élèves qui le suivent depuis à évoluer dans leur sensibilité martiale et dans le contrôle de l'utilisation des différentes parties du corps. Ceux qui le suivent ont aussi du apprécier son côté très naturel et souriant qui change des caricatures martiales du maître psychorigide que l'on a tous croisé dans notre vie de pratiquant. 

 

A ne pas louper!

 

 

544273_457565417649637_1418814158_n.jpg

 

 

 

 

Voir les commentaires

Retour sur le stage de Valencia

Publié le par julien coup

Solidarité Aïkido

 

Je me suis rendu pour la seconde fois cette année à Valencia pour y animer un stage. J'y étais allé l'année passé grâce à Léo qui m'avait invité à donner la première partie du stage le samedi avant son arrivée.

 

A priori les pratiquants espagnols avaient suffisamment apprécié mon travail car ils ont tenus à m'inviter à nouveau et cette fois sur un weekend entier.

 

Sachant que la situation économique en Espagne est très compliquée à l'heure actuelle je fût profondément touché lorsque j'appris que les élèves espagnols s'étaient réunis en donnant des stages communs afin de récolter des fonds pour pouvoir m'inviter.

 

C'est une profonde marque de respect et d'honneur dont ils m'ont fait part et j'espère que ce que je leur ai présenté était à la hauteur de leurs exigences.

 

 

485201_10151462062666117_1653763130_n.jpg

 

 

De réels progrès

 

N'ayant pas vu depuis un an la plupart des élèves ainsi je fût agréablement surpris par le chemin parcouru depuis notre dernière rencontre.

 

Tous sans exception ont évolué dans leur pratique. Les trois quart étaient déjà des aïkidokas avant la venue de Léo et on pouvait remarqué chez chacun d'entre eux un style particulier parfois assez loin de la forme que nous enseignons.

 

A force de temps et de persévérance j'ai pu constaté qu'ils avaient su intégrer cette nouvelle forme de travail avec brio. En les observant j'ai vu un groupe d'élèves s'entraînant ensemble dans la même direction avec sincérité. J'imagine que cette cohésion que j'ai constaté n'est pas sans influence sur les progrès effectués.

 

 

75057_10151462063316117_855649638_n-1.jpg

 

 

Muchas Gracias Todo

 

J'en profites pour remercier tous les élèves qui ont fait le déplacement. Et je salut Ivan Garcia qui nous accueilli dans son dojo ainsi que Miguel Silva, David pour leur disponibilité.

 

 

 

546005_118146518319825_108968897_n.jpg

Le maitre et les élèves:) de gauche à droite: Ivan Garcia, Léo Tamaki et Oscar Canet    

 

Bon voyage Oscar    

 

Oscar qui m'a hébergé deux années de suite vient de retrouver un travail...en Turquie dans son domaine. Il est vrai que nous vivons une époque de crise, de mutation de notre système social/économique dans laquelle des sacrifices comme celui d'Oscar sont nécessaires. Nul doute qu'il aurait aimé resté dans son pays natal, s'entraîner et enseigner ses passions, l'Aïkido et le Shiatsu, mais les choses sont ainsi.

 

Je suis heureux pour lui et je tenais à le remercier encore pour son accueil.

 

Asta luego

Julien

Voir les commentaires